Aller au contenu

Bulletin mars 2016

Du Père Olivier ROLLAND

Chers amis, quelle joie pour moi de venir vous visiter, de vous rencontrer, de prier avec vous ! Je m’émerveille de l’œuvre de Marie dans les cœurs. Elle vous appelle à multiplier les Cénacles, et beaucoup d’entre vous, vous répondez, comme Abraham, comme Isaïe, comme les Apôtres : “Me voici !” Il y a, en effet, de nombreux nouveaux Cénacles qui se créent partout, ou qui renaissent de leurs cendres. Soyez remerciés de tout ce que vous faites. Vous savez, un Cénacle qui se crée, c’est une lumière qui s’allume, et c’est de cette manière que la Vierge Marie tisse dans le monde entier un immense réseau d’amour, faisant lever une lumière qui perce les ténèbres de notre époque. Dans le monde entier, le Mouvement continue de se déployer, par la volonté de Marie et grâce aux efforts de don Laurent et de tous ceux qui travaillent à le diffuser, et qui sont de vrais Apôtres de Marie.

Aucun Cénacle n’existe en lui-même, pour lui-même. Les Cénacles se constituent parce que les uns ou les autres, nous entrons dans le Cœur Immaculé de Marie. Ce n’est pas notre volonté, c’est Sa volonté ; ce n’est pas notre œuvre, c’est Son œuvre. C’est son Cœur Immaculé qui est le véritable Cénacle où Marie invite toute l’Église à se recueillir en prière, dans l’amour, dans l’unité, pour demander que vienne l’Esprit Saint, qu’il vienne faire son œuvre de renouvellement de toute chose, des âmes, de l’Église et du monde entier. Ainsi nos Cénacles doivent-ils refléter ce que l’on trouve dans le Cœur de Marie : simplicité, joie et charité.

Lire le bulletin de mars 2016